Boxingtown Québec

Le Retour du Roi David : analyses et prédictions

Le Retour du Roi David : analyses et prédictions

Un texte de Noé Cloutier

La boxe est de retour au Centre Bell ce samedi, pour la première fois depuis plus de deux ans et demi et il était temps.  Ce passage à vide s’explique par la récente migration des meilleurs boxeurs d’ici vers les États-Unis.  EOTTM tente maintenant de renverser cette tendance et à mentionné avoir « avoir sorti les gros canons » pour ce gala du 7 décembre qui inclue notamment le « Lion » Arslanbek  Makhmudov (9(9ko)-0) et le « Grizzly » Simon Kean (17(16ko)-1).

Toutefois, la vraie vedette de la soirée est de loin David Lemieux qui fait son grand retour au Centre Bell pour la première depuis sa victoire contre Cristian Fabian Rios en 2016.  Il s’agira de la 17e présence en carrière de David dans l’amphithéâtre montréalais où il a fait la pluie et le beau temps en début de décennie.  Cette fois, il sera opposé à « Mad » Max Bursak (35(16ko)-5-2).  Bursak n’est jamais tombé de sa carrière et à notamment affronté d’excellents boxeurs comme Hassan N’Dam, Gilberto Ramirez et Martin Murray.  Il a, tout comme Lemieux passé une bonne partie de sa carrière à 160 livres, même si ses dernier combat était entre 168 et 175 et rappelons qu’il possède une fiche de 2 victoires et 5 défaites en dehors de sa terre natale.

Prédiction.  Lemieux tentera tant bien que mal d’impressionner devant les siens, mais ne parviendra pas à être le premier homme à stopper un Mad Max venu pour survivre.  Lemieux par décision unanime style 119-109 dans un combat où, tout comme contre Ramirez, Bursak accrochera abondamment.  D’ailleurs, la suite risque d’être intéressante sachant que Canelo Alvarez vient d’abandonner sont titre WBA des 168…

Le combat entre Kean et Liakhovich est selon moi le plus intriguant, puisqu’on le « White Wolf » ne s’est battu qu’une seule fois en 5 ans et est ainsi rendu à 43 ans, on ignore ce qui lui reste à donner.  J’avais d’ailleurs mentionné comme adversaire potentiel à Kean dans un article datant de 2017, je vais donc être optimiste.  L’ancien champion du monde fera comme il l’a fait contre Andy Ruiz il y a 5 ans et viendra pour beaucoup plus qu’un chèque de paye.  Il tourmentera Simon Kean et aura ses moments dans le combat, mais au final la jeunesse aura le dessus et le Grizzly l’emportera par décision majoritaire à travers 12 rounds très épuisants pour les deux hommes.

Pour ce qui est du au combat Makhmudov-Peter je ne crois pas qu’il sera aussi compétitif.  Ne vous méprenez pas il s’agit d’un « step-up » important pour le « Lion », mais « The Nigerian Nightmare » semble totalement au bout du rouleau, il a été stoppé à son dernier combat contre Hughie Fury en 7 rounds et je ne crois pas que les choses vont mieux aller pour lui samedi.  Parions que Samuel Peter en fera quelques cauchemars, mais il se fera arrêter au 6e round cette fois.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *