• 15 avril 2024
  • Last Update 16 octobre 2023 10 h 47 min
  • Montréal

Les héros de la pandémie : Céleste Baillargeon

Les héros de la pandémie : Céleste Baillargeon

*Ce texte est une surprise pour Céleste, l’auteur lui fait un petit cadeau. Crédit photo : Way Productions

Pour une troisième année consécutive, ma bonne amie Céleste Baillargeon apprenait que les championnats canadien sont remis et/ou annulés, comme un malheur arrive rarement seul, le gouvernement de François Legault lui a fermé son gagne-pain en plein visage, Céleste est entraîneure volet boxe dans un gymnase pour athlète de pointe dans Rosemont : Le locomotion situé au 2600 rue William-Tremblay.

Céleste boxe pour le club de boxe Hard Knox où elle évolue avec Herby Whyne, elle attend depuis 2020 sa chance de devenir championne canadienne chez les 54 Kilos. Elle est qualifiée depuis beaucoup trop longtemps.

La boxeuse a un vécu différent de la moyenne des gens « normaux ». En bas âge, elle buvait et fumait des clopes avant de se pointer à l’entraînement. Un jour, elle a compris que son mode de vie nuisait à ses performances dans le ring. Depuis, c’est la sobriété et elle multiplie les diplômes à l’université. Ma grand-mère dirait que Céleste mène une vie de servant de messe : Gymnase, étude et sommeil.

Chaque fois que le premier ministre ferme tout, la boxeuse en profite pour réaliser un rêve : l’an passé alors qu’elle aurait pu Netflix et Chill sur la PCU, elle a choisit de travailler de nuit dans un entrepôt pour garder la forme.

Cette fois-ci, elle a pris son chapeau d’intervenant spécialisée et elle a offert son aide à la mission Old Brewery, la pandémie et le grand froid rend la vie difficile à tous ses gens souvent aux prises avec des problèmes mentaux. Comme intervenante psychosociale, c’est elle qui accueille les gens en situation d’itinérance, elle évalue les besoins de la clientèle, assure leur développement personnel, et fait la liaison avec les services sociaux. Céleste veille aussi au bon déroulement des périodes de repas et de douche.

D’abord soupe populaire en 1889, la Mission Old Brewery se transforma progressivement en refuge dès la fin du XIXe siècle. Aujourd’hui, la Mission continue de fournir des services qui assurent la survie de ceux et celles qui frappent à sa porte. Elle constitue également un vaste réseau d’installations, de programmes et de services à l’avant-plan de la lutte visant à mettre fin à l’itinérance chronique à Montréal.

À défaut de pouvoir réaliser son rêve de devenir championne canadienne chez les 54 Kilos, Céleste multiplie les efforts pour permettre aux gens en situation d’itinérance d’eux aussi recommencer à rêver.

administrator

Related Articles