Boxingtown Québec

Pas de Si, mon billet sera gagnant

Pas de Si, mon billet sera gagnant

Dillon Carman se mérite un A pour son travail de promotion, Sylvain Pelletier se réveille la nuit pour le détester et un québécois sur 2 le voient remporter le combat revanche.  

La phrase suivante est un cliché dans le monde de la boxe mais elle représente bien l’enjeu du combat de ce soir, Simon Kean joue sa carrière face à Dillon Carman. Le grizzly est âgé de 30 ans et détient une fiche de 16-1, on projette pour lui une carrière à l’internationale et lui obtenir un combat de championnat du monde. Une défaite le ramènerait à faire des sous-cartes ou des toits. 

« Je m’en vais là pour le massacrer à tous les rounds. Je suis motivé plus que jamais, la seule chose qui m’intéresse c’est de le péter osti » 

Régis Lévesque racontait souvent qu’il n’a rien de plus facile à promoter qu’un combat revanche. Les enjeux sont faciles à définir et l’adversaire est déjà bien connu du public. De plus, Dillon Carman joue à merveille le rôle du méchant. L’ontarien en met plus que le client en demande avec des déclarations incendiaires jours après jours. 

«  Simon Kean ne peut pas me battre » 

« Simon Kean n’est pas une personne intelligente » 

Ma prédiction

Il n’y a rien que j’aime plus que de donner mon opinion et mes prédictions. Le jeu est risqué…. On peut se tromper mais c’est très rare dans mon cas. 

Simon Kean l’emportera par KO ou TKO à 1.60 fois la mise. 

Le grizzly ne se compliquera pas la vie avec son plan de match. Ultra défensif dans les premiers rounds, jab à outrance pour occuper Carman et la grosse main droite finira le travail. L’ontarien a visité le tapis à quelques reprises dans sa carrière et c’est sur ce tapis que se terminera le chapitre Dillon Carman de la carrière du Grizzly trifluvien.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *