Boxingtown Québec

Mikael Zewski vs La Lituanie

Mikael Zewski vs La Lituanie

Par Laurent Poulin : expert en boxe québécoise

Je connais peu de chose de la Lituanie, je sais que leur plus grande ville se nomme Vilnius, qu’il y a un président et un premier ministre et que la superficie totale du pays est du 65 303 km2. Je suis certain d’une chose, le meilleur boxeur à y avoir mis les gants est la méchante machine Egidijus Kavaliauskas.

Mikael Zewski (34-1, 23 K.-O.) un honnête père de famille de 31 ans fera face le 12 septembre au dangereux cogneur Egidijus Kavaliauskas (21-1-1, 17 K.-O.) dans une bulle à Las Vegas. Une victoire le rapprocherait d’un combat de championnat du monde et une défaite le ramènerait au casino de Montréal.

« C’est le combat que j’attendais. Kavaliauskas est un boxeur rapide et extrêmement puissant, mais j’ai tous les outils pour gagner. Les enjeux sont élevés et une victoire me propulsera dans un combat de championnat du monde. C’est mon neuvième combat à Las Vegas. Je me sentirai comme chez moi. » – Mikael Zewski

Insérez le cliché de votre choix, « Zewski a tout à gagner », « Zewski sera impliqué dans le combat de sa carrière » ou même « il en a rêvé toute sa vie ».

La feuille de route du Lithuanais est impressionnante. Il passe chez les pros en 2013 avec Top Rank, il est représenté par Égis Klimas un des agents les plus hots présentement ( relire pour trouver un jeu de mots ). Son entraîneur est Robert Garcia, le frère de Mikey raconte qu’il n’a jamais vu un boxeur frapper avec autant de puissance, c’est énorme venant d’un entraîneur qui a aussi travaillé avec Kelly Pavlik, Antonio Margarito et Nonito Donaire.

« Mean Machine a prouvé qu’il était un mi-moyen de niveau supérieur avec sa performance contre Terence Crawford. Il a hâte de revenir dans la course au championnat, et Zewski devrait lui donner un défi difficile », a déclaré le président de Top Rank Bob Arum.

Kavaliauskas a été de toutes les grandes compétitions amateurs, le Lituanais a représenté son pays aux Jeux olympiques de 2008 et 2012 et il a remporté le bronze aux championnats mondiaux en 2007. Il a participé à plus de 400 combats amateurs, mais comme c’est souvent le cas sa fiche est introuvable.

Techniquement, il est à des années lumières d’un Errol Spence ou Terence Crawford, mais il peut fermer les yeux de tous les 147 d’un seul coup de poing. Ça n’existe pas être confortable dans un ring face à ce cogneur.

Le combat sera diffusé en direct à RDS et au 10719 rue Lajeunesse à Montréal.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *