Boxingtown Québec

Guy Jutras parmi les immortels

Guy Jutras parmi les immortels

Guy Jutras sera intronisé au temple de la renommée de la boxe internationale le 9 juin. 

Le temple de la renommée de la boxe professionnel célèbre cet année son 30e anniversaire. Qui de plus méritant que Guy Jutras pour marquer 30 ans d’existence. Il rejoint Jack Delaney, Lucien Brouillard et Arturo Gatti.  

Jutras remporte les gants dorés des provinces maritimes en 1950 et est nommé champion canadien de la marine royale l’année suivante. Il remporte ses 5 premiers combats chez les pros quand on doit lui retirer un rein lors d’une opération d’urgence. Aucune commission athlétique accepte un boxeur amputé d’un rein, Jutras choisit donc d’étudier le métier de professeur d’éducation physique et part étudier au springfield college.

Fiche professionnelle : 5-0 
Arbitre : 193 combats 
Juge : 90 combats 
Superviseur : 2009-2019
Inspecteur : 90 combats 
Télévision et radio : 1997-2009
Co-fondateur chez interbox : 1997-2002
Président des juges et arbitre WBA : 1997-2010
Guy Jutras et associé ( assureur ) : 1955-1998 
55 combats de championnats du monde. 


Mai 1980, la finale au centre Paul sauvé implique Gaétan Hart et Ralph Racine, l’ontarien semble se diriger vers une victoire au juge quand Gaétan Hart le coince et le bombarde de coups, Jutras va arrêter le combat sous un tonnerre de huées. Quelques secondes plus tard, Racine perd connaissance, les docteurs sont convaincus que Jutras lui a sauvé la vie ce soir la.  

Août 2004, Juan Manuel Marquez chute à trois reprises contre Manny Pacquiao, le juge Jutras remet une carte de 10-6 tout comme le juge John Stewart, le 3e juge Burt Clements de mélange et y va d’un 10-7, causant une nulle et empêchant Pacquiao d’obtenir la victoire. Guy Jutras a donc pris la bonne décision. 

 Les boxeurs Julian Jackson, James Mcgirt, Tony Demarco, Donald Curry ainsi que les promoteurs Don Elbaum, le publiciste Lee Samuels et Teddy Atlas seront également intronisés.
 

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *