Boxingtown Québec

EOTTM RENOUE AVEC L’ACTION!

EOTTM RENOUE AVEC L’ACTION!

L’ORGANISATION OBTIENT LE FEU VERT POUR LA REPRISE DES ACTIVITÉS ET PRÉVOIT UNE PROGRAMMATION EXCITANTE POUR SON PREMIER GALA DU SAMEDI 10 OCTOBRE À SHAWINIGAN

Montréal, 25 septembre 2020 – Suite à l’autorisation octroyée par les autorités de la Santé publique relativement à la reprise des activités dans le secteur des sports de combat et à la tenue de manifestations sportives professionnelles, Eye of the Tiger Management présentera son premier gala depuis l’éclosion de la Covid-19, le samedi 10 octobre. L’organisation montréalaise dévoile, en association avec les Cataractes de Shawinigan, une programmation de 3 combats des plus excitants pour cette première édition, tandis que David Lemieux (41-4, 34 K.-O.) affrontera Francy Ntetu (17-3, 4 K.-O.), Arslanbek Makhmudov (10-0, 10 K.-O.) défendra son titre NABF des poids lourds face à Dillon Carman (14-5, 13 K.-O.) et Lexson Mathieu (8-0, 7 K.-O.) sera opposé à Tim Cronin (12-4-2, 3 K.-O.) pour le titre NABF des poids super-moyens. L’événement, qui aura lieu à huis clos au Centre Gervais Auto de Shawinigan, sera diffusé en direct sur la plateforme web Punching Grace ainsi qu’Indigo et ce, à compter de 19h30.


« La santé des athlètes et de leur entourage est prioritaire alors nous avons travaillé très fort, conjointement avec la Régie des Alcools, des Courses et des Jeux, pour établir un protocole sécuritaire qui répond à toutes les recommandations formulées par la Santé publique du Québec. Bien que cette dernière nous ait autorisé à présenter l’événement devant public, nous avons pris la décision de le tenir à huis clos compte tenu du contexte épidémiologique actuel et de la recrudescence du nombre de cas dans les derniers jours. Nous souhaitons remercier l’organisation des Cataractes ainsi que la ville de Shawinigan pour leur précieuse collaboration et sans qui ce premier événement à huis clos serait impossible », mentionne le président d’EOTTM, Camille Estephan. Parmi les mesures imposées, l’organisation exigera à tous les boxeurs et entraîneurs participant au gala du 10 octobre de s’isoler pour une période de 14 jours précédant l’événement ainsi que 10 jours après ce dernier. Ceux-ci seront également confinés à l’hôtel 4 jours avant le gala et seront soumis à un test de dépistage de la Covid-19. Le soir du gala, des agents de sécurité seront déployés pour s’assurer que tous les participants respectent la distanciation physique de 2 mètres ainsi que les autres mesures de sécurité mises en places dont le respect du port du masque ou du couvre-visage en tout temps et des corridors à sens de déplacements uniques ainsi que l’usage de désinfectant à main.


« Les Cataractes de Shawinigan sont très heureux qu’EOTTM ait opté de s’associer à notre organisation pour présenter ce gala. Ça démontre bien que la Mauricie est devenue une incontournable de la boxe au Québec », souligne le président des Cataractes, Roger Lavergne.


« Nous avons opté pour des combats locaux, non seulement parce qu’on voulait éviter les déplacements aériens à l’internationale et les risques y étant associés, mais aussi pour permettre aux boxeurs canadiens de renouer avec l’action », renchérit Estephan. « Les duels locaux suscitent toujours un grand engouement auprès des amateurs de boxe parce qu’ils sont souvent des plus enlevants et électrisants. On en a eu la preuve à plusieurs reprises, notamment avec les Germain c. Claggett, Bazinyan c. Ntetu ou encore Drolet c. Kalunga, qui se sont avérés être des combats mémorables. Nous sommes très fiers de la carte que nous avons réussi à mettre sur pied dans un tel contexte et nous sommes convaincus qu’elle réjouira les amateurs de boxe à travers le pays », ajoute-t-il.


En effet, des combats à saveur locale des plus intrigants sont prévus lors de ce premier gala en sol québécois dans le contexte de la Covid-19. Le Chicoutimien Francy Ntetu espère causer la surprise en remportant son duel face au cogneur David Lemieux et ainsi, créer l’émoi chez les 168 lb: « On reconnait les vrais sur le terrain. Tu as fait des miracles chez les 160 lb. J’ai du respect pour toi et ton parcours. On a mis les gants souvent ensemble, on se connaît. Sauf que cette fois-ci, je ne viens pas pour un sparring. Je viens pour arracher la victoire. À 168 lb, c’est chez moi que tu viens cogner. »


Le Lion, Arslanbek Makhmudov, se dit prêt à affronter l’élite de la division des poids lourds et compte bien le démontrer par sa performance du 10 octobre face à Dillon Carman. Bien connu du public québécois, le colosse ontarien 6’5 » avait terrassé Simon Kean en octobre 2018 avant de subir les foudres du « Grizzly » 6 mois plus tard à Shawinigan. Celui-ci n’est pas toutefois impressionné par la puissance du protégé d’EOTTM et garanti aux amateurs de boxe des feux d’artifice: « Arslanbek, un dur à cuire russe, c’est ça?! Parfait, on verra à quel point il l’est! Ne clignez pas des yeux le 10 octobre! ».


Lexson Mathieu affrontera pour sa part l’Ontarien Tim Cronin pour le titre NABF des poids super-moyens. Il s’agira donc d’une étape significative dans la carrière du jeune boxeur originaire de Québec qui connait une progression fulgurante depuis son saut chez les professionnels et souhaite passer aux choses sérieuses. « Cronin est un boxeur classique: il a une excellente portée du haut de son 6’2 », de bons déplacements et un excellent contrôle de distance. Il a beaucoup d’expérience, mais je crois que Lexson possède tous les outils pour solutionner n’importe quel problème qu’il aura devant lui », note son entraîneur François Duguay.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *