Boxingtown Québec

Bektemir Melikuziev : La brute des 168 livres.

Bektemir Melikuziev : La brute des 168 livres.

Situé en Asie Centrale l’Ouzbekistan est reconnu pour ses mosquées, ses musées et ses montagnes. On y ressent encore l’influence d’Alexandre le grand ou de Gengis Khan. Le judo et la boxe sont les deux sports les plus prisés du peuple Ouzbek.

Bektemir fait partie d’un contingent de boxeur Ouzbek qui après avoir tout remporté aux jeux olympiques de 2016 ont quittés vers la californie pour devenir champion du monde. La puissante équipe est facile à reconnaître, leur visage est doux et agréable, on croirait à de petits oursons mais une fois sur le ring, ils se transforment tous en dangereux boxeurs.

Sur le ring

Bektemir Melikuziev est une bête comme rarement vous allez en voir dans vos vies. Il est terriblement concentré à attaquer et démolir et son menton semble en acier. Son style est réellement étrange à regarder, toujours en puissance, de tous les angles inimaginables et ambidextre par-dessus le marché. Surnommé Bully, il a emprunté les pieds de Nico Archambault ce qui lui permet de tourner autour de ses adversaires pour ensuite se servir des angles pour les démolir. C’est le mot clé avec lui…. démolir.

Fiche professionnelles : 3-0, 3 KOs
Médaille d’argent aux jeux olympiques de 2016
Médaille d’argent aux championnats du monde
Médaille d’or aux championnats de l’Asie.
Détient une victoire sur Christian Mbilli
Entraîné par Joël Diaz
Gérant : Vadim Kornilov

Les fans hard core qui se tiennent sur les forums de discussions sur la boxe ont décidés que Bully était celui qui allait faire tomber Saul Alvarez et ce très bientôt. Interrogé à savoir s’il y avait de l’intérêt pour affronter l’élite dans un avenir rapproché, Bektemir répond « Je vais tous les blesser »…. un message assez clair.

Le Québec étant très bien représenté sur la scène des 168 livres ( Lemieux, Bazynian, Phinn et Seyi )… je ne peux que m’empêcher de me demander s’ils devront faire face à la brute.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *